Sylvie Matta

Artiste musicienne et Chef de choeur.

Après des études de musicologie à Toulouse, elle se passionne pour le jazz vocal et le Gospel. En 1992 elle crée l'ensemble Calypso qui deviendra en 2009 VOCAL'YPSO. Parallèlement, elle mène une carrière de chanteuse et de comédienne en participant à plusieurs créations en Charente :
  • "UNI UNEL" spectacle musical jeune public à partir de 18 mois . (voir)
  • "Zingarelles" Quartet vocal féminin  autour des chants d'Europe. (voir)
  • "Gouttes de sons" spectacle musical jeune public à partir de 18 mois (voir)
  •  "Va t’laver" spectacle Jeune public (nouveau Spectacle 2015)
  • "Braziliana" chansons bossa nova entre France et Brésil  (voir)
  • "Tout en zig zag" spectacle mêlant chansons à capella et théâtre avec le sextet vocal ZIG ZAG.
  • "Y’a pas plus nomad" spectacle de rue avec la "Compagnie d’un Songe"
  • "Va t’laver" spectacle Jeune public

Intervenante musicienne  d'éveil artistique pour le jeune enfant, elle est également formatrice pour:

  • Le CNFPT (centre national de formation pour les personnels territoriaux)
  • Le CESMD (conservatoire d'études supérieures de musique et de danse)
Carole Matras
Carole Matras a débuté sa formation musicale à Paris, où elle étudie le chant choral puis le chant soliste, et obtient parallèlement une licence de musicologie à l’université de Paris VIII. Grâce à une bourse Erasmus, elle part pour l’Italie où elle se spécialise en musiques anciennes à la Scuola de Musica Antica de Venise. Elle parfait sa formation en suivant des master classes en musique renaissance et baroque avec M.Lonardi, A.Bova, M.Rosa Salva, E.Smith, R.Lislevand, M.Figueras, N.Rime, et en particulier pour la musique médiévale avec C.Deslignes, P.Memelsdorff (Fondation Royaumont), Alla Francesca (Centre de musique médiévale de Paris), et Micrologus à la Cité de la Musique. Elle a enseigné le chant choral au Conservatoire d’Angoulême ainsi que le chant médiéval dans le cadre de stages et sessions culturelles trinationales au Centre de Culture européenne de St Jean d’Angély. Carole Matras se produit en concert avec les ensembles Ligeriana, Millenarium, L’Albera, en France et en Espagne. Elle joue de la harpe médiévale en autodidacte et aborde intuitivement le répertoire monodique européen du XIIème au XIIIème siècle, dans la tradition de l’improvisation vocale et instrumentale des Troubadours et Trouvères. Elle a participé à divers enregistrements avec l’ensemble Millenarium chez Ricercar : Joy, chansons de troubadours et danses de jongleurs, 2001 ; Douce Amie chansons de Trouvères, 2002 ; Cantigas de Amigo, ensemble Fin’Amor,2004 (Pavane Records) ; Chansons de toile, ensemble Ligeriana,2008 (Harmonia Mundi). Actuellement, Carole Matras enseigne la technique vocale, le chant choral, le chant prénatal et l’éveil musical à Angoulême.
Christophe Renaud
Création lumière & décor
Depuis de nombreuses années il multiplie les créations lumières avec diverses compagnies en France et à l ‘étranger. Spectacle Jeune public : Cie Sing Song : « Uni Unel », « Gouttes De Sons » - Cie Docha : « Troulalère », « Petit Paradis », « Wind » Cie Mad Production : « Atchoum » - « Papillage » Danse et performance : Cie Nacera Belaza : « Paris Alger », « un an après », « le cri », « Roméo et Juliette », « Les affaires du baron Laborde » - Cie Etre Ange : « Des pièces Sangoma et fronteras», « Humanus », « ADN ». Théâtre : Cie Du Loup Blanc: « Le gamin », « Ali Baba », « Robin des bois » - Cie Fol A Pik : « chemin de sable » - Cie Le Sablier : « A mort la mariée », « Souh renc h lib », « L’amour assiègé », « Faute de temps », « Béance ou les torchouettes », « Gaspard », « Les Gaspards », « Kaira », « Archaik », « L’histoire du soldat », « Le Building », « Louve », « Nuits romanes ». Depuis 99 : Régie générale du festival « Le Printemps de la Danse » à Villebois-la-Valette, et au festival de musique classique de Saintes et régisseur technicien à la scène nationale d ‘Angoulême. Régie générale et mise en lumière des installations plastiques de Végétal et Animal sur le site de l’Abbaye de La Couronne. Création du festival « les Nuits de Treithir » au théâtre gallo-romain des Bouchauds.